Je suis née à Neuilly sur Seine un 22 octobre ( comme Catherine Deneuve mais malheureusement je ne lui ressemble pas). Je suis balance ascendant balance, bilingue anglais-français, j'ai appris le russe et le latin, je suis convaincue que je parle bien italien et comme les Italiens sont charmants il ne me contredisent pas. Je me partage entre les Yvelines, l’île de Groix au large de Lorient, et Rome. Je suis allée à l'école à Copenhague, à Londres, à L’Institut de La Tour à Paris, au Lycée Saint James à Neuilly, et à Sainte Marie de Neuilly.

J'ai eu mon bac C (avec 4 en maths et 3 en physique... grâce au français, à la philo, à l’anglais et à la natation). Je ne m’appelle pas du tout Lorraine à cause de la quiche, mais parce que je suis la fille de Christian Fouchet, ministre du Général de Gaulle, donc à cause de la croix de Lorraine. Enfant, je rêvais d’écrire comme Tonio, l’ami de mon père, officiellement Antoine de Saint Exupéry, et les trois amis de mes parents que j'appelais les 3M, Malraux, Maurois et Mauriac. Mais en août, un mois après mon bac, alors que j’avais 17 ans, mon père est mort d’un infarctus. La veille, il m’avait dit au téléphone que médecin était le plus beau métier du monde. J'étais inscrite en fac de droit à Nanterre. J’'ai laissé tomber, et je me suis inscrite en médecine.

J'ai fait mes études de médecine à Necker Enfants Malades, à Paris, et découvert les coulisses de la médecine d’urgence au SAMU de Paris.

J'ai été médecin au Rallye de l'Atlas dans le désert marocain. J'ai été médecin de garde la nuit dans les ambulances de réanimation du SAMU de Paris, médecin des théâtres parisiens, et médecin de garde au Palais Omnisports de Paris Bercy.

J'ai aussi été médecin "volant" pour Europ Assistance en partant à travers le monde rapatrier les abonnés.

Pendant 15 ans, j'ai été médecin "roulant" dans le cabinet de groupe SOS MEDECINS et j'ai sillonné Paris et la banlieue dans une petite voiture blanche avec un gyrophare bleu.

L’année de mes 40 ans, alors que j’étais de garde à SOS Médecins comme urgentiste, j'ai rédigé le certificat de décès de l’immense Marguerite Duras. Choc, chamboulement, bouleversement. J’ai lâché définitivement le stéthoscope pour la plume et je suis devenue à plein temps écrivain et scénariste.

C’était une question de vie ou de mort, c’est devenu une question de vie et de mots… même si quand je suis là il y a toujours un médecin dans la salle (notamment quand je prends l’avion et que je voudrais regarder le film tranquille ).

Il y avait urgence à soigner, il y a désormais urgence à faire rêver les lecteurs, à leur raconter des histoires avec sagesse, force et beauté, en utilisant les outils de l’écrivain, les mots.

SCENARIOS

J’ai co-écrit, avec Dominique Roulet puis Jean-Luc Estèbe, l’adaptation pour France 2 de mon roman De Toute Urgence, en une mini série de deux fois 90 mn, diffusée en 2001, réalisation Philippe Triboit, avec Mathilda May dans le rôle principal, entourée de Nils Tavernier et Eva Darlan

J’ai co-écrit, avec Charles Némès, pour France 3, la comédie romantique Vu à la Télé, diffusée en 2002, réalisation Daniel Losset, avec Jean-Michel Noirey, Pascale Arbillot, Jackie Berroyer, Julien Lepers

© C.Soler

©  R.Parisimailto:ecrire@renataparisi.fr?subject=Photos%20Site%20Lorraine%20Fouchet

J'aime, en vrac : les gens, les animaux, les yeux clairs, la lecture, la Bretagne, la Corse, l’Italie, les USA, les îles, les phares, la mer, nager, le bleu, les ports, les vieilles maisons, les hamacs, les hortensias les roses les crocus et les camélias, parler anglais et italien, le cinéma, les séries télé comme Downton Abbey, Grand Hotel, Borgen, Cold Case, Grey's Anatomy, la photographie, le symbolisme, les voyages, le jazz, le saxophone, le champagne, le vino bianco frizzante, le café à la vanille ou à la cannelle, le chocolat au piment ou au gingembre, les feux de bois, les amis inconditionnels, les moelleux au chocolat, le tchumpôt à Groix...

... et la musique c
lassique parce qu’elle répond aux questions que l’on n’ose pas poser, qu’elle décabosse l’ame, qu’elle colmate les trous dans le coeur, qu’elle est aussi puissante qu’une marée d’équinoxe.

Je n’aime pas : les buffets froids, les huîtres, les insectes, l’odeur des mandarines, les parfums entêtants, les antisémites, les racistes, les imbéciles qui abandonnent leurs animaux, les jaloux, les radins...

J'ai cohabité enfant avec des poissons rouges, des canaris et une couleuvre. J'ai vécu adulte avec le chat Le Miauw, puis les chats Voyou et Voyelle, et le basset-hound Guinness. Le cocker noir et blanc Uriel pense depuis bientôt quatorze ans que je suis son humaine et que j’habite chez lui.

Sur l'île de Groix il y a des goélands, dans les Yvelines des rouge-gorges, à Paris des moineaux, à Rome des hirondelles.

 

ARTICLES

J’ai écrit des pièces radiophoniques pour France Inter et Radio Bleue,

des articles pour Cosmopolitan sur Rome (juin 2006), Venise (février 2007), Groix (juin 2007), le cancer du sein (octobre 2010), les vacances pourries (juillet 2011), le champagne (janvier 2015)

un article sur mon cocker Uriel dans Dogs (n°1, septembre 2007),

deux nouvelles inédites dans Femme Actuelle Jeux Extra (octobre 2014 et juin 2016)

et j’ai régulièrement interviewé des écrivains pour la rubrique "Le questionnaire de Lorraine Fouchet" du magazine Changer tout